Libye : l'ONU évoque des «crimes contre l'humanité»

le
0
Plusieurs chefs d'État et institutions internationales condamnent la violence de la répression des manifestations en Libye. La haut commissaire des Nations unies aux droits de l'homme demande l'ouverture d'une enquête. Avec une vidéo iTélé.

Le message de la communauté internationale au pouvoir libyen est unanime. Alors que les manifestations contre le régime du colonel Kadhafi ont déjà fait des centaines victimes depuis le début des troubles, de nombreuses voix s'élèvent pour appeler à l'arrêt des violences.

Mardi, la haut commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Navi Pillay a exigé l'ouverture d'une «enquête internationale indépendante» sur les violences commises en Libye. Elle a averti les autorités libyennes que «les attaques systématiques contre la population civile pourraient être assimilées à des crimes contre l'humanité».

Plus tôt dans la matinée, le conseil de sécurité de l'ONU a annoncé qu'il se réunirait dans la journée pour discuter de la crise en Libye. Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a précisé avoir parlé avec Mouammar Kadhafi : «Je l'ai exhorté à respecter totalement les droits de l'homme, la liberté de rassemblement et de parole»:

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant