Libye : l'Est s'enfonce dans la guerre

le
0
REPORTAGE - Les rebelles se sont lancés vendredi à l'assaut de Ras Lanouf, contrôlée par les loyalistes.

Ils sont partis vers 15 heures, peu après les prières. Une cinquantaine de rebelles empilés sur une dizaine de pick-up ont filé, armes au vent, à l'assaut de cet ennemi que presque aucun n'a encore vu. «Allah Akbar. Nous sommes venus pour mourir pour la révolution», hurlait Yayah en brandissant un lance-roquettes. «Vaincre ou mourir ! Nous allons tuer les mercenaires à la solde du dictateur !», s'excite son voisin tandis que claquent les rafales tirées en l'air. Il ne leur a fallu que quelques minutes pour décider de lancer l'assaut contre les soldats fidèles à Kadhafi, retranchés dans Ras Lanouf. Cet important terminal pétrolier est une cité clé, le point le plus à l'est encore sous contrôle du Guide.

Le capitaine Mohammed Abdallah, qui regarde partir ses hommes, les traits tirés, ne l'ignore pas. Il tente de faire bonne figure dans son uniforme étonnamment ajusté, un revolver à la ceinture, mais le ton de sa voix trahi ses appréhensions. «Les volontaire

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant