Libye : l'aviation de Kadhafi pilonne un fief des insurgés

le
0
Sur le terrain, les raids aériens se poursuivent contre les positions des anti-Kadhafi. L'opposition refuse d'accorder une «sortie honorable» au dirigeant libyen mais affirme qu'elle ne le poursuivra pas en justice s'il quitte le pays maintenant.

o L'opposition refuse de négocier avec Kadhafi

La situation est encore confuse en Libye, où des informations contradictoires évoquaient une proposition de négociation concernant un possible départ de Mouammar Kadhafi. Le chargé des relations avec les médias au QG de l'opposition à Benghazi a indiqué à la chaîne de télévision al-Jezira que le dirigeant libyen aurait proposé une réunion du Congrès général du peuple, instance qui fait office de parlement, afin d'examiner les conditions de son retrait. Une «certaine somme d'argent garantie» aurait notamment été évoquée.

Mais cette offre a été immédiatement rejetée par les insurgés. Elle reviendrait à lui accorder une sortie «honorable» et serait perçue comme une offense aux victimes, selon des sources proches du Conseil national des insurgés. «Nous n'allons pas négocier avec lui. Il sait où se trouve l'aéroport de Tripoli et tout ce qu'il a à faire est de partir et de mettre fin au bain de san

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant