Libye-L'aéroport de Tripoli visé par un raid aérien

le
0

TRIPOLI, 9 mars (Reuters) - Le dernier aéroport de Tripoli encore en état de fonctionner a été attaqué lundi par des avions de combat appartenant au gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale, rapportent des responsables. La capitale libyenne est tenue depuis août 2014 par un gouvernement concurrent de celui d'Abdallah al Thinni, exilé dans l'est du pays. "Des avions ont mené des frappes aériennes ce matin sur l'aéroport de Mitiga mais il n'y a pas de dégâts", a déclaré le porte-parole de l'aéroport, Abdoulsalam Bouamoud. "Les vols ont été suspendus pendant seulement une heure (...) et l'aéroport fonctionne à nouveau normalement." Mohamed al Hedjazi, porte-parole des forces loyales au gouvernement internationalement reconnu d'Abdallah al Thinni, a justifié l'attaque en déclarant que l'infrastructure enfreignait la légitimité de l'Etat. "Des armes et des combattants étrangers en route pour l'ouest de la Libye passent par cet aéroport", a-t-il dit. L'aéroport international de Tripoli, le plus grand de la capitale, n'est plus en service depuis qu'il a été sérieusement endommagé durant les combats entre groupes armés l'été dernier. (Ahmed Elumami, Ayman al Warfalli; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant