Libye : Kissinger prône une action militaire européenne

le
0
L'ancien chef de la diplomatie américaine, Henry Kissinger, a donné sa vision de l'actualité devant le gratin du monde du pétrole et du gaz réuni à Houston

À Houston

«S'il y avait une phase militaire en Libye, elle devrait être menée par les Européens, pas par les États-Unis». Henry Kissinger, l'ancien secrétaire d'État des présidents américains Richard Nixon et Gerald Ford a distillé jeudi soir ses conseils et ses analyses, devant un parterre de patrons de l'industrie du pétrole et du gaz réunis à Houston pour la conférence Cera Week. Âgé de 87 ans, le Nobel de la Paix n'avait pas pu faire prendre l'avion à cause d'une infection à l'oreille et est intervenu en visioconférence. Avec un esprit toujours aussi cinglant, il a commencé à plaisanter en se disant victime «de la zone d'exclusion aérienne».

«Je lis que l'on assiste à un grand mouvement démocratique, que ces pays (du Moyen-Orient et du Maghreb) vont se reconstruire sur le modèle occidental, en mettant la priorité sur l'économie», a poursuivi le vieux sage. «C'est un vœu pieu. Les révolutions rassemblent des mécontentements très divers. En règle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant