Libye : Jibril veut dialoguer avec les djihadistes

le
0
L'ex-premier ministre de la transition insiste sur la nécessaire réinsertion des anciens rebelles.

Pour accompagner le démantèlement des milices qui règnent sur la Libye depuis la chute de Kadhafi en 2011, l'ex-premier ministre du Conseil national de transition appelle à un dialogue entre les différentes mouvances, y compris les plus extrémistes, affiliées à al-Qaida. «Il est urgent d'établir un dialogue national dans lequel personne ne sera exclu, ni les salafistes, ni al-Qaida, ni Ansar al-Charia», a déclaré Mahmoud Jibrilau Figaro.

L'actuel chef de file de l'Alliance des forces nationales s'exprimait en marge d'un colloque sur la démocratie dans le monde arabe, qui s'est tenu dimanche et lundi dans la capitale égyptienne, avant de regagner son pays, où les autorités sont engagées dans un vaste bras de fer avec les différents groupes armés qui menacent la sécurité du pays.

Dissolution des groupes armés

Samedi 22 septembre, dix jours après la mort de l'ambassadeur américain dans l'attaque contre le consulat de Benghazi, le président du Congrès général lib

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant