Libye : Fajr Libya kidnappe dix fonctionnaires tunisiens, dont le consul

le , mis à jour le
1
Le Consulat de Tunisie à Tripoli
Le Consulat de Tunisie à Tripoli

Ce matin, le consul général de Tunisie à Tripoli a ouvert ses portes normalement. Onze fonctionnaires travaillaient. Vers 11 heures, le groupe armé, une frange de Fajr Libya affiliée à Walid Klib, a kidnappé les hommes présents dans leurs box au rez-de-chaussée. Walid Klib est sous les verrous à Tunis depuis le 14 mai, suspecté de terrorisme. L'agent tunisien situé au premier étage n'a pas été repéré. L'opération n'a duré qu'une dizaine de minutes. Les hommes ont été embarqués dans un véhicule, vers une destination inconnue. Le frère de Samir Klifi, un des otages, a confié ce soir par téléphone que "les Tunisiens du consulat vivaient depuis plusieurs jours avec des menaces très précises". Menaces venant explicitement de Fajr Libya. Samir Klifi travaille depuis 2009 en Libye, il a 32 ans, célibataire. Son portable sonne dans le vide ce soir.

Cellule de crise au ministère des Affaires étrangères

Côté ministère des Affaires étrangères, une cellule de crise a été mise en place. Touhami Abdouli, responsable des Affaires africaines, a répondu au Point qu'il lui était impossible de parler, la réunion devant durer tard ce soir. La situation libyenne s'apparente à une menace qui devient chaque jour un peu plus précise. Quelque 40 000 Tunisiens travaillent en Libye. Ce vendredi soir, les autorités tunisiennes ont demandé à leurs ressortissants de limiter leurs déplacements. La Tunisie accueille des centaines de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le vendredi 12 juin 2015 à 21:39

    Plus de vacances en Tunisie, en egypte, en grèce et bientôt en italie.