Libye : enquête pour "compromission du secret de la défense nationale"

le
0
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian est furieux après la publication par Le Monde d?informations sur la présence en Libye de forces spéciales françaises.
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian est furieux après la publication par Le Monde d?informations sur la présence en Libye de forces spéciales françaises.

Très en colère après la publication par Le Monde d'informations sur la présence en Libye de forces spéciales françaises et d'agents secrets du service Action de la DGSE, Jean-Yves Le Drian confie une enquête pour « compromission du secret de la défense nationale » à la DPSD (Direction de la protection et de la sécurité de la défense). Cette procédure prévue par l'article 413-10 du Code pénal vise les sources du quotidien. L'infraction est passible de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.

Selon Le Monde, la France procède en ce moment en Libye « à des frappes ponctuelles très ciblées, préparées par des actions discrètes, voire secrètes ». Le journal poursuit : « Face à la menace de l'organisation État islamique (EI), la ligne fixée par le président François Hollande repose, pour l'heure, sur des actions militaires non officielles. Elles s'appuient sur des forces spéciales ? leur présence, dont Le Monde a eu connaissance, a été repérée dans l'est de la Libye depuis mi-février par des blogueurs spécialisés. »

Plus d'informations à suivre à la mi-journée.

Source Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant