Libye-Echec d'une attaque contre le gisement d'Al Ghani

le
0

(Bilan actualisé) BENGHAZI, Libye, 6 mars (Reuters) - Les forces de sécurité alliées au gouvernement libyen du Premier ministre Abdallah al Thinni ont annoncé vendredi avoir repris le contrôle du gisement pétrolier d'Al Ghani, à 750 kilomètres au sud-est de Tripoli, qui avait été attaqué dans la journée par des hommes armés. Onze gardes ont été tués, dont certains ont été décapités par les assaillants qui ont gravement endommagé les installations, a précisé le porte-parole des groupes de protection, Ali Hassi. Il a ajouté que les forces gouvernementales contrôlaient aussi les gisements de Mabrouk, Bahi et Dahra, au sud de Syrte, qui avaient été attaqués au cours de la semaine passée. Les infrastructures pétrolières sont au coeur du conflit entre les deux gouvernements qui se disputent le pouvoir en Libye, trois ans et demi après la chute de Mouammar Kadhafi. La production du pays s'établit actuellement à environ 400.000 barils par jour, alors que la Libye produisait 1,6 million de barils par jour avant le soulèvement de 2011. (Ayman Al-Warfalli et Patrick Markey; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant