Libye-Des tirs et des explosions entendus à Tripoli

le
0

TRIPOLI, 18 avril (Reuters) - Des échanges de tirs ont eu lieu samedi dans un quartier et une banlieue de Tripoli, la capitale libyenne, où se trouvent des milices opposées au gouvernement non reconnu par la communauté internationale, qui contrôle la ville et une partie de l'ouest du pays, ont rapporté des habitants. Le pays est en proie à un conflit armé impliquant deux gouvernements et deux parlements opposés, chaque camp étant allié à différents groupes armés qui tentent d'accroître leur pouvoir et le territoire sous leur autorité. Des tirs et des explosions ont été entendus dès le début de la matinée dans le quartier de Fachloum, dans le centre de Tripoli, et à Tadjourah, une banlieue à l'est de la ville, ont précisé des habitants. Des obus ont touché des immeubles d'habitation, sans faire de victime selon les premières informations disponibles. Le site d'information libyen Ajwa Bilad cite un porte-parole des forces de sécurité sous l'autorité du parlement installé à Tripoli selon lequel ses forces ont pris deux camps militaire de Tadjourah après des affrontements vendredi. "Les affrontements ont fait deux morts et cinq blessés dans nos rangs", a-t-il précisé, ajoutant que des combats avaient lieu désormais près d'un autre camp. Le gouvernement officiellement reconnu par la communauté internationale s'est réfugié dans l'est du pays mais a affirmé à plusieurs reprises vouloir reprendre le contrôle militaire de Tripoli. Ces dernières semaines, des affrontements entre les deux camps ont eu lieu à l'ouest de la capitale mais pas dans la ville elle-même. Chacun des deux camps a par ailleurs lancé des attaques aériennes sur des villes tenues par l'autre. (Feras Bosalum, Ahmed Elumami et Ulf Laessing, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant