Libye-Combats à Benghazi, 15 membres des forces de sécurité tués

le
0
    BENGHAZI, Libye, 16 avril (Reuters) - Au moins 15 membres 
des forces de sécurité ont été tués et une quarantaine blessés 
en deux jours d'affrontements à Benghazi, grande ville de l'Est 
libyen, a-t-on déclaré samedi de source médicale. 
    Vendredi, deux kamikazes membres de l'organisation 
djihadiste Etat islamique (EI) se sont fait exploser près d'une 
cimenterie de l'ouest de la ville, mais seule l'une de leurs 
bombes a fait des victimes, a déclaré le porte-parole des forces 
de sécurité, Milad al Zaouié. 
    L'EI a diffusé sur les réseaux sociaux un message affirmant 
que plusieurs dizaines de soldats avaient été tués par les 
kamikazes, mais selon Zaouié, six soldats ont été tués et 25 
blessés dans ces attaques suicide. 
    Le chef militaire Khalifa Haftar a lancé une offensive, 
baptisée "Opération dignité" contre les islamistes à Benghazi en 
mai 2015, et les combats dans la ville ont infligé d'importants 
dommages. L'armée n'a pu depuis lors atteindre son objectif 
consistant à reprendre le contrôle de la ville, même si elle a 
progressé au mois de février face aux islamistes. 
 
 (Ayman al Warfalli; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant