Libye-Berlin autorise sa marine à lutter contre le trafic d'armes

le
0
    BERLIN, 22 juin (Reuters) - Le cabinet d'Angela Merkel a 
accepté mercredi d'étendre la mission des forces navales 
allemandes en Méditerranée à la lutte contre le trafic d'armes à 
destination de la Libye, dans le cadre de l'opération européenne 
Sophia contre les passeurs de migrants, a-t-on appris de source 
gouvernementale.  
    Le Conseil de sécurité de l'Onu avait donné son feu vert la 
semaine dernière à l'extension du mandat de cette mission. 
   
    La décision de Berlin devrait être approuvée par le 
Bundestag avant la suspension estivale de la session 
parlementaire, fin juin. L'opération Sophia a également pour 
mission d'aider la Libye à assurer la sécurité sur ses côtes.  
    La marine allemande y participe avec un navire de soutien 
logistique et 950 de ses hommes ont contribué au sauvetage de 
15.000 personnes depuis mai 2015, selon l'état-major.  
    Une fois approuvée par le Bundestag, la mesure adoptée 
mercredi par le gouvernement lui permettra d'arraisonner, de 
fouiller et de saisir les bateaux de migrants et ceux qui sont 
soupçonnés d'alimenter le trafic d'armes.  
 
 (Sabine Siebold; Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant