Libye-17 morts dans des combats entre groupes islamistes à Syrte

le
0

BENGHAZI, Libye, 13 août (Reuters) - Dix-sept personnes au moins ont été tuées jeudi dans de violents combats opposant des membres de l'organisation Etat islamique (EI) et un groupe djihadiste rival à Syrte, en Libye, a-t-on appris auprès d'habitants de cette ville contrôlée par l'EI. Un groupe salafiste et des habitants armés ont attaqué en début de semaine des combattants de l'EI à Syrte, située sur la côte méditerranéenne à environ 500 km de Tripoli, la capitale, en les accusant d'avoir tué un éminent prédicateur local. Une quinzaine de combattants et deux chefs militaires locaux de l'EI ont été tués, ont dit des habitants. Reuters n'a pas pu vérifier ces informations dans l'immédiat. Des combats comparables avaient eu lieu en juin à Derna, dans l'est de la Libye, conduisant à l'expulsion des troupes de l'EI de la ville par des islamistes armés rivaux alliés à des habitants de la région. L'EI a lancé cette semaine une nouvelle offensive pour tenter de reprendre Derna. La Libye est depuis un an en proie au chaos, deux gouvernements et deux Parlements se disputant le pouvoir et laissant le champ libre à l'EI et à d'autres groupes armés qui contrôlent certaines régions du pays. Les Nations unies sont parvenues à réunir les principales factions du conflit cette semaine à Genève et à obtenir d'elles l'engagement de tout faire pour former d'ici la fin du mois un gouvernement d'union nationale. Mais ces efforts diplomatiques pourraient être compromis par le regain de violence, qui implique des groupes absents des pourparlers. (Ayman al Warfalli, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant