Libor-Règlement avec Deutsche Bank annoncé jeudi-sources

le
0

(Actualisé avec contexte) par Andreas Kröner FRANCFORT, 21 avril (Reuters) - Des responsables américains et britanniques se préparent à annoncer un règlement amiable avec Deutsche Bank DBKGn.DE dès jeudi concernant une affaire de manipulation présumée de taux de référence comme le Libor, ont déclaré mardi deux sources proches du dossier. Deutsche Bank a déclaré, sans autres précisions, qu'elle coopérait avec les autorités compétentes. Les pénalités sont susceptibles de dépasser 1,5 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros), le montant versé par UBS UBSN.VX en 2012, avait rapporté Reuters ce mois-ci. ID:nL5N0X70T1 La première banque allemande serait ainsi parmi les derniers établissements de crédit à régler cette affaire du Libor. Elle a déjà clos l'an dernier le volet européen du dossier du Libor, et celui, connexe, de l'Euribor, en réglant une amende de 725 millions d'euros. Si ces négociations aboutissent, l'accord lèverait une partie de l'incertitude qui pèse sur le titre Deutsche Bank depuis des années, mais ne remettrait pas les compteurs à zéro. La deuxième banque mondiale en trading de devises pourrait encore avoir à payer des amendes dans d'autres affaires, pour tentative de manipulation des taux de change et violation des sanctions américaine vis-à-vis de l'Iran notamment. Fin 2014, Deutsche Bank a constitué des provisions de 3,2 milliards d'euros pour frais de justice, et signalé d'autres frais potentiels d'un montant de 1,9 milliard ainsi que 4,8 milliards supplémentaires liés à des réclamations sur des rachats de crédits hypothécaires. "Le montant total des frais de justice de Deutsche Bank est inconnu", a écrit l'agence de notation Fitch dans une récente étude. "Il est probable que ces frais resteront un poids (pour la banque) malgré les réserves constituées." Le coût de l'accord à l'amiable dans l'affaire du Libor a gonflé au cours des six derniers mois, la banque ayant initialement prévu de verser environ un milliard d'euros pour régler le contentieux avec les autorités américaines et britanniques. ID:nL6N0SJ4U9 Après plusieurs reports, le régulateur financier allemand Bafin devrait boucler sa propre enquête sur le rôle de Deutsche Bank dans le scandale du Libor en mai. L'autorité de régulation, qui travaille indépendamment des autorités américaines et britanniques, n'a pas trouvé de preuves que les principaux dirigeants aient eu connaissance des manipulations présumées. La banque à remanié son directoire en octobre dernier dans le but d'accélérer le règlement d'une longue liste de contentieux en suspens. ID:nL5N0SN5U4 Elle prépare un plan de restructuration de grande ampleur dès ce mois-ci. La direction penche en faveur d'une cession de sa filiale Postbank DPBGn.DE , tout en conservant une activité de banque de détail en nom propre. ID:nL5N0XG0KL (Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Joanny)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant