Liberté conditionnelle pour Pistorius en août prochain

le , mis à jour à 16:47
0

(Actualisé, précisions, communiqué des services pénitentiaires) JOHANNESBURG, 8 juin (Reuters) - Oscar Pistorius, condamné à cinq ans de prison pour l'homicide involontaire de sa compagne Reeva Steenkamp en 2013, bénéficiera d'une mise en liberté conditionnelle le 21 août après avoir purgé dix mois derrière les barreaux, a annoncé lundi l'administration pénitentiaire sud-africaine. Celle-ci précise dans un communiqué que Pistorius effectuera le reste de sa peine sous le régime de la "surveillance correctionnelle", ce qui correspond essentiellement à une assignation à résidence. Cette décision était largement attendue, les règlements sud-africains prévoyant qu'un détenu considéré comme non dangereux ne purge en prison qu'une partie de sa peine. Oscar Pistorius, athlète amputé des deux jambes devenu mondialement célèbre pour sa participation aux Jeux olympiques de Londres en 2012 aux côtés des valides, purge actuellement sa peine à la prison centrale de Pretoria. Le parquet, qui réclamait que Pistorius soit reconnu coupable d'homicide volontaire, a fait appel du verdict rendu en octobre dernier à l'issue de sept mois de débats et un second procès doit s'ouvrir en novembre. (Peroshni Govender et Ed Cropley; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant