Liberia-De nouveaux cas d'Ebola dans deux comtés seulement

le
0

(Rpt 2e paragraphe) MONROVIA, 13 janvier (Reuters) - Le Liberia est en passe de remporter sa bataille contre l'épidémie de fièvre Ebola, seuls deux des 15 comtés du pays ayant signalé de nouvelles contaminations, a déclaré mardi le vice-ministre de la Santé Tolbert Nyenswah. Ces nouveaux cas ont été recensés dans le comté de Mountserrado, qui comprend la capitale Monrovia, et le comté frontalier de Grand Cape Mount, a précisé Tolbert Nyenswah, qui dirige la cellule de lutte contre l'épidémie. En revanche, les comtés de Bong, Nimba, Sinoe et Margibi n'ont pas signalé le moindre nouveau cas depuis la fin décembre, a-t-il dit. "Si les choses continuent ainsi, si la tendance se maintient, il n'y aura prochainement plus aucun nouveau cas dans l'ensemble du pays", a-t-il dit. Un responsable de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a déclaré lui aussi, mardi, que le nombre de nouveaux cas de fièvre Ebola avait fortement diminué au Liberia. Le nombre de nouveaux cas au Liberia est passé en quelque temps de plus de 30 par jour à moins de dix, a déclaré Jeremy Konyndyk, directeur du bureau d'USAID chargé de l'aide en cas de catastrophes à l'étranger. Selon lui, il y aura fort à faire encore en Afrique de l'Ouest pour éradiquer la maladie, qui a fait 8.371 morts dans le monde - essentiellement en Afrique de l'Ouest - sur 21.171 cas recensés depuis mars dernier, d'après le tout dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) communiqué lundi. Sur ce total, plus de 3.515 malades sont décédés d'Ebola au Liberia. (Toni Clarke et James Harding Giayhue; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant