Libéré sous caution, Pistorius entend contester sa condamnation

le
0
    PRETORIA, 8 décembre (Reuters) - La justice sud-africaine a 
accepté mardi de libérer sous caution l'athlète paralympique 
Oscar Pistorius, reconnu coupable en appel du meurtre de sa 
fiancée, Reeva Steenkamp, en attendant que sa peine soit 
prononcée. 
    L'avocat d'Oscar Pistorius, Barry Roux, a annoncé que son 
client entendait contester devant la Cour constitutionnelle la 
requalification de sa condamnation par la Cour suprême. Il n'a 
pas précisé sur quelle base juridique il entendait faire appel 
de cette décision rendue la semaine dernière. 
    Condamné à l'issue de son procès, en octobre 2014, à cinq 
ans de prison pour homicide involontaire, l'athlète de 29 ans 
risque désormais une peine pouvant aller jusqu'à 15 ans de 
réclusion pour meurtre. 
    Oscar Pistorius, qui dit avoir tué accidentellement sa 
petite amie pendant la nuit de la Saint-Valentin 2013, en 
croyant à une intrusion dans sa maison de Pretoria, avait 
bénéficié en octobre dernier d'une libération conditionnelle. 
    Le juge qui s'est prononcé mardi sur sa demande de liberté 
sous caution a estimé qu'il ne risquait pas de quitter le pays 
pour échapper à la justice. 
    La date à laquelle la nouvelle sentence sera prononcée n'a 
pas encore été communiquée. 
 
 (TJ Strydom; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant