Libération sous caution du cerveau des attentats de Bombay

le
0

ISLAMABAD, 10 avril (Reuters) - Un tribunal pakistanais a ordonné vendredi la libération sous caution de l'homme accusé d'avoir orchestré l'attaque de 2008 contre Bombay qui a fait 166 morts dans la capitale financière indienne. Zaki-ur-Rehman Lakhvi, arrêté en 2009 au Pakistan, est considéré par les enquêteurs indiens comme l'instigateur de ces violences. En décembre dernier, un tribunal s'était déjà prononcé pour sa remise en liberté sous caution mais le parquet avait fait appel. Le Premier ministre indien Narendra Modi, actuellement en visite en France, s'était élevé contre la perspective de sa remise en liberté. (Reuters TV; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant