Libération : l'actionnaire promet «un ou deux investisseurs»

le
0

Leurs noms pourraient être dévoilés d'ici à 10 jours. L'un ou l'autre pouvant réinjecter de l'argent dans la relance du titre. Face au flou de la situation, les salariés de Libé ont déclenché un droit d'alerte.

Lors d'un comité d'entreprise qui s'est tenu ce jeudi matin à Libération, le nouveau président du directoire, François Moulias, homme fort de l'actionnaire principal Bruno Ledoux (26% du capital, à parité avec Edouard de Rothschild), a voulu rassurer les salariés sur la situation du journal. Il leur a assuré que les noms de un ou deux investisseurs pourraient être dévoilés d'ici à 10 jours. L'un ou l'autre pouvant réinjecter de l'argent dans la relance du titre.

Interrogé sur le limogeage de Philippe Nicolas, débarqué par les actionnaires au cours d'un conseil de surveillance mercredi, François Moulias a expliqué qu'il y avait divergence de vues, Philippe Nicolas préconisant une mise en redressement judiciaire de Libération, ce que les act...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant