Libération imminente de 16 soldats libanais détenus en Syrie-TV

le , mis à jour à 10:56
0
 (Actualisé avec vidéo d'Al Djazira) 
    BEYROUTH, 1er décembre (Reuters) - Un accord a été conclu 
pour la libération de 16 membres des forces de sécurité 
libanaises enlevés l'an dernier par les rebelles syriens du 
Front al Nosra, lié à Al Qaïda, dans la ville libanaise d'Arsal, 
rapporte mardi la chaîne télévisée du Hezbollah, Al Manar. 
    De sources sécuritaires, on précise que l'accord conclu 
grâce à une médiation du Qatar devrait inclure la libération de 
13 personnes détenues au Liban, dont celle de Sadja al Doulaimi, 
une ancienne épouse du chef du groupe Etat islamique (EI), Abou 
Bakr al Baghdadi. 
    Une vidéo de la chaîne qatarie Al Djazira montre les soldats 
libanais prisonniers sous la garde d'hommes masqués lourdement 
armés qui chantent "Dieu est grand" en les acheminant vers le 
site où l'échange doit être effectué. 
    Al Manar indique de son côté que les soldats détenus depuis 
août 2014 ont quitté une région montagneuse à la frontière 
syro-libanaise pour regagner le Liban sous la protection d'une 
agence de sécurité. 
    L'agence de presse officielle libanaise National News Agency 
(NNA) avait annoncé un peu plus tôt que le corps de Mohamed 
Hamieh, un soldat enlevé par le Front al Nosra et tué en 
captivité, avait été remis mardi à une agence de sécurité 
libanaise et à la Croix-Rouge. 
    Une source proche des services de sécurité avait présenté la 
restitution de la dépouille du soldat comme la première étape 
d'un accord global. Trois autres soldats ont été tués après 
avoir été enlevés pendant l'attaque d'Arsal, près de la 
frontière avec la Syrie. 
 
 (Tom Perry; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant