Libération de Nicolas Bernard-Buss : les «veilleurs» restent debout

le
0
REPORTAGE - Malgré l'annonce de la libération de Nicolas Bernard-Buss, les «veilleurs debout», installés devant le ministère de la Justice, gardent la pose «pour toutes les autres injustices». Manif pour tous : Nicolas Bernard-Buss, enfin libre

Une gorgée d'eau fraîche, une bouchée de madeleine, un coup de brumisateur sur le front, et c'est reparti pour... encore un bon moment. Mardi soir, alors que la trentaine de «veilleurs debout» place Vendôme apprenait la libération de Nicolas, la quasi-totalité d'entre eux, après un soupir de soulagement, reprenait immédiatement la pose. «La liberté pour Nicolas, c'est juste normal: nous, on reste pour toutes les autres injustices!, s'enflamme Timothée, étudiant. Il y a encore d'autres procès en cours, comme celui de l'Hommen qui a perturbé Roland-Garros. Et puis la PMA, la GPA... on ne lâche rien!»

Devant le ministère de la Justice, encadrés par une poignée de policiers en civil et deux fourgons, ils...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant