Libération de deux otages italiennes en Syrie-bureau de Renzi

le
0

ROME, 15 janvier (Reuters) - Deux humanitaires italiennes enlevées en Syrie il y a plus de quatre mois, ont été libérées et rentreront bientôt chez elles, a annoncé jeudi le gouvernement italien. "Vanessa Marzullo et Greta Ramelli sont libres et rentreront bientôt en Italie", lit-on dans un message sur Twitter des services du président du Conseil italien Matteo Renzi. Le porte-parole de Matteo Renzi a également confirmé l'information. Les deux jeune femmes avaient été prises en otage alors qu'elles travaillaient sur des projets humanitaires à Alep dans le nord de la Syrie, avait indiqué le ministère italien des Affaires étrangers en août dernier. (Steve Scherer; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant