Libération de cinq humanitaires pris en otage au Mali

le
0
LIBÉRATION DE CINQ HUMANITAIRES AU MALI
LIBÉRATION DE CINQ HUMANITAIRES AU MALI

PARIS (Reuters) - Cinq humanitaires maliens, dont quatre employés du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), enlevés début février dans le nord du pays, ont été libérés grâce à une opération des forces françaises, ont annoncé jeudi les présidences française et malienne.

L'opération a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi au nord de Tombouctou et a fait une dizaine de morts du côté des preneurs d'otages, a précisé l'état-major des armées françaises.

Simplement identifiés comme "groupe armé terroriste", ces hommes circulaient dans deux pick-ups, a ajouté son porte-parole adjoint, le colonel Pascal Georgin.

Les ex-otages "sont en bonne santé", précisent les présidences française et malienne dans leur communiqué.

Deux d'entre eux étaient légèrement blessés, sans que l'on sache pour l'instant par qui, a précisé le porte-parole, et ils ont été pris en charge par les structures médicales françaises.

Aucun soldat français n'a été blessé dans cette opération, qui a impliqué des moyens terrestres et aériens.

L'enlèvement de ces humanitaires est survenu le 8 février dans la région de Gao, où des groupes islamistes ont régulièrement recours à des prises d'otages pour se financer.

En novembre, les journalistes de Radio France Internationale Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été assassinés après une tentative manquée d'enlèvement plus au nord, à Kidal.

(Elizabeth Pineau et Jean-Baptiste Vey, édité par Matthieu Protard)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant