Libération d'un éditorialiste chinois arrêté à la mi-mars

le
0
    PEKIN, 27 mars (Reuters) - Un éditorialiste chinois arrêté à 
la mi-mars, sans doute en liaison avec une lettre en ligne 
critiquant le président chinois Xi Jinping, a été remis en 
liberté, a déclaré dimanche son avocat. 
    Jia Jia, qui écrit régulièrement un éditorial pour des 
services en ligne de la holding Tencent 0700.JK, avait disparu 
le 15 mars dans la soirée, approximativement à l'heure où il 
devait prendre un avion à Pékin, à destination de Hong Kong. 
    Il avait informé d'anciens collègues du danger de republier 
une lettre ouverte appelant à la démission du président Xi 
Jinping.  
    Son avocat a indiqué que Jia Jia avait déclaré ne pas être  
l'auteur de la lettre en ligne, qui a beaucoup circulé lors de 
la session parlementaire chinoise au début du mois. Signée par 
un "membre fidèle du Parti communiste", elle demandait la 
démission de Xi et le tenait responsable de "problèmes sans 
précédent". 
    "Il a été libéré et a regagné son domicile", a déclaré 
l'avocat de Jia Jia, Yan Xin. 
 
 (Megha Rajagopalan; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant