Libération d'un diplomate iranien otage au Yémen-médias iraniens

le
0

DUBAI, 5 mars (Reuters) - Un diplomate iranien, qui était retenu en otage au Yémen depuis un an et demi, a pu rentrer chez lui jeudi à la suite d'une opération des services de renseignements pour le libérer, rapportent les médias publics iraniens. Noor Ahmad Nikbakht, qui avait été enlevé en juillet 2013 à Sanaa, la capitale du Yémen, est arrivé jeudi à l'aéroport Mehrabad de Téhéran, rapporte l'agence de presse Irna. Il s'agit de la seconde libération d'un diplomate cette semaine au Yémen après celle lundi d'un Saoudien qui avait été enlevé en 2012 et qui était détenu par Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). (voir ID:nL5N0W42A4 ) "Une équipe spéciale du ministère des Renseignements a pu libérer Nikbakht des griffes des terroristes lors d'une série d'opérations complexes et difficiles dans une zone très particulière du Yémen", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères iranien, Hossein Amir Abdollahian, cité par Irna. Noor Ahmad Nikbakht est apparu en bonne santé, selon les images de la chaîne de télévision publique iranienne Press TV. Vêtu d'un costume, il a été accueilli par sa famille et par le vice-ministre des Affaires étrangères. (Sam Wilkin; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant