Libération d'un artiste cubain, dernier prisonnier d'opinion

le
0

LA HAVANE, 21 octobre (Reuters) - Les autorités cubaines ont libéré mardi un graffeur cubain dont l'organisation Amnesty International avait jugé qu'il était le dernier prisonnier de conscience de l'île après son arrestation pour des caricatures de Fidel et Raul Castro. Danilo Maldonado, 32 ans, connu sous son nom d'artiste "El Sexto" (Le sixième), a été détenu pendant dix mois pour "manque de respect aux dirigeants de la révolution" pour avoir peint des personnages appelés "Fidel" et "Raul" sur le dos de cochons. Les autorités "n'ont pas le sens de l'humour", a déclaré Danilo Maldonado à la presse après sa libération. Le mois dernier, Amnesty International avait estimé que le graffeur était le dernier prisonnier d'opinion de Cuba, tout en disant examiner d'autres cas. La Havane nie l'existence de prisonniers de conscience sur l'île et qualifie les dissidents, qui avaient fait de la libération d'"El Sexto" leur cheval de bataille en plein rapprochement entre Cuba et les Etats-Unis, de "mercenaires" payés par des intérêts américains. Cuba avait accepté en décembre dernier de libérer 53 détenus politiques après l'annonce du prochain rétablissement de ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis mais la bonne foi des autorités cubaines avait été questionnée après l'arrestation de l'artiste huit jours plus tard. (Nelson Acosta; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant