Liban-Un convoi de médiateurs sunnites attaqué à Ersal

le
0

BEYROUTH, 5 août (Reuters) - Un convoi transportant cinq dignitaires religieux sunnites a été la cible de tirs mardi dans la ville libanaise d'Ersal, où il tentait une médiation pour mettre fin aux combats entre l'armée et des islamistes venus de Syrie. Un imam de la ville a déclaré que les médiateurs avaient été légèrement blessés et qu'ils étaient hospitalisés sur place. "Ils sont désormais à l'hôpital d'Ersal. Leur convoi a été la cible de tirs en provenance d'un secteur contrôlé par l'armée", a dit à Reuters Moustafa al Houdjaïri. Les cinq imams, membres de l'Association des imams musulmans du Liban, espéraient conclure un cessez-le-feu au troisième jour des affrontements et obtenir la libération de soldats capturés par les assaillants. L'armée a annoncé qu'au moins 14 soldats avaient été tués et que 22 étaient portés disparus dans ces combats qui ont éclaté samedi après l'arrestation à un barrage de l'armée libanaise d'Imad Ahmad Joumaa, soupçonné d'être un des chefs du Front al Nosra. ID:nL6N0QA2K1 Il s'agit des affrontements les plus importants en territoire libanais depuis le début de la guerre civile en Syrie. Une dizaine de membres des forces de sécurité ont en outre été pris en otages. (Mariam Karouny; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant