Liban : un attentat frappe Beyrouth

le
0
EN IMAGES - Une voiture piégée a explosé dans une zone abritant plusieurs bureaux du Hezbollah, parti islamiste soutien du président syrien Bachar el-Assad. On dénombre au moins 50 blessés.

Plus de 50 personnes ont été blessées ce mardi par l'explosion d'une voiture piégée dans la banlieue sud de Beyrouth, au Liban. L'attentat s'est produit dans une zone commerçante très fréquentée du quartier de Bir al Abed, qui abrite plusieurs bureaux du Hezbollah. Aucun blessé gravé n'est cependant à déplorer.

Le président libanais Michel Sleiman et deux anciens premiers ministres sunnites Najib Maikati et Saad Hariri ont condamné l'attentat. Le ministre de l'Intérieur, Marouan Charbel, a de son côté évoqué «un acte criminel visant à déstabiliser le pays et à provoquer un conflit intercommunautaire entre chiites et sunnites». «C'est l'œuvre d'agents qui cherchent à créer des tensions au Liban», a estimé un député du Hezbollah, Ali Mekdad, qui s'est rendu sur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant