Liban : Paris et Riyad vont armer Beyrouth

le
4
Liban : Paris et Riyad vont armer Beyrouth
Liban : Paris et Riyad vont armer Beyrouth

Alors que les funérailles d'un proche de Saad Hariri, Mohammad Chatah, ancien ministre libanais des Finances assassiné vendredi à Beyrouth, ont eu lieu dimanche, François Hollande s'est engagé, après un entretien avec le roi Abdallah d'Arabie saoudite, à «satisfaire» les demandes d'armement de l'armée libanaise pour soutenir le président Michel Sleimane.

De son côté, Riyad octroiera trois milliards de dollars à l'armée libanaise afin qu'elle se procure des armes françaises

«La France, depuis déjà longtemps mais encore récemment, équipe l'armée libanaise et entendra répondre à toutes les sollicitations qui lui sont adressées parce que le Liban doit rester uni, son intégrité doit être respectée, sa sécurité doit être assurée», a déclaré le chef de l'Etat français en visite à Riyad où il doit rencontrer, Saad Hariri, Premier ministre du Liban de septembre 2009 à janvier 2011. Un entretien est également prévu avec le chef de l'opposition syrienne.

Trois milliards de dollars pour l'achat d'armes françaises

Dans le même temps, le roi Abdallah s'est engagé dimanche à octroyer trois milliards de dollars à l'armée libanaise afin que celle-ci, faiblement équipée, puisse se procurer des armes françaises, a annoncé le président libanais Michel Sleimane. En ajoutant : «Il s'agit de l'aide la plus importante dans l'histoire du Liban et de l'armée libanaise». «Les armes seront achetées de l'Etat français dans les plus brefs délais vu les relations historiques qui le lient au Liban et à l'étroite coopération militaire entre les deux pays», a-t-il poursuivi.

Une façon pour l'Arabie saoudite de saluer la France, considérée comme un allié sûr du royaume, après, notamment, l'opposition française à un accord sur le nucléaire iranien et son positionnement contre Bachar Al-Assad en Syrie. Tout comme la France, Riyad s'inquiète des interférences iraniennes dans les affaires arabes, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le dimanche 29 déc 2013 à 23:56

    Et tout ira directo en Syrie...

  • M596168 le dimanche 29 déc 2013 à 22:57

    C'est comme cela qu'il compte résoudre le chômage, en allant faire la guerre chez les autres ? c'est courageux !!

  • nayara10 le dimanche 29 déc 2013 à 22:55

    Au pays des Barbaresques ,Al Holland Al Françaoui autorise pour 6 milliards de dollars de prise de participation (caution)de son chef suprème le Roi Fad ...Les Français deviennent des MULADIS de ce monde là.....Mar SALAME.....

  • Berg690 le dimanche 29 déc 2013 à 22:22

    Des armes pour quoi faire?