LFP Opportunité Immo maintient son taux de distribution à 6 %

le
0

Le positionnement original de LFP Opportunité Immo orienté sur les besoins des PME-PMI permet à la SCPI de tirer parti d'une conjoncture économique ou immobilière difficile. Pour la deuxième année consécutive, elle offre aux associés la bonne surprise d'un taux de distribution de 6 %.

LFP Opportunité Immo (La Française AM) offre un positionnement original dans l'univers des SCPI.  En effet, par  sa volonté d'orienter ses investissements en direction  des PME et PMI mais aussi sur des entités locales de taille plus importante. la SCPI joue une carte opportuniste visant d'abord les besoins des locataires. En outre,  son souci de diversification du risque, la conduit à  n'exclure aucune typologie d'actifs : bureaux, commerces, entrepôts, locaux industriels ou techniques. Sa dernière acquisition, un ensemble immobilier neuf de bureaux et d'entrepôts dans la région lilloise ( 4164m2, 3,4m€) dont la rentabilité s'élève à 7,06 %  illustre  une stratégie déjà créatrice de valeur. Pour preuve,  l’actualisation des expertises souligne une progression de 2,1 %   « sans toutefois imposer une évolution du prix de part »... en tous cas,  pour l'instant…

L'exercice 2014 a confirmé les qualités de cette toute jeune SCPI lancée en 2012. A la tête d'un patrimoine encore modeste (4 immeubles, 27161m2), LFP Opportunité Immo a réalisé 2 acquisitions l'année dernière pour 7m€ au rendement moyen de 7 %. Elles impactent favorablement le taux d'occupation financier qui se redresse au 4ème trimestre à 92,5 %  contre 90,9 % fin septembre. Mieux,  l'amélioration est  encore plus spectaculaire en comparant les données locatives de décembre 2013, période où  le TOF glissait sous la barre des 85 % (84,7%). De quoi  augurer un exercice difficile. Rien de tout cela. Les surfaces vacantes ont diminué (1938m2). Elles ne représentent plus que 7,1 % du patrimoine contre 11,7 % un an plus tôt. La collecte a également bien fonctionné. Elle  devrait tourner autour de 17m€ ce qui porte la capitalisation de la SCPI à 39,9m€  (22,7m€ en 2013) et lui permet d'étudier « de nouvelles opportunités d’investissement, conformes à la stratégie ».

Au final,  la SCPI a versé à ses associés en 2014 un dividende annuel de 12€ similaire à celui de 2013 . Une bonne nouvelle qui laisse place à une seconde : le taux de distribution ressort à 6 % distançant de manière significative la performance du CAC 40 (-0,54%), du livret A (1%) ou des contrats d'assurance vie en euros (2,5% en moyenne d'après la FFSA).

En terme de perspective, les clignotants restent au vert. Car d'après le conseil de surveillance « les  recettes locatives de l’exercice 2015 devraient permettre un maintien du résultat attendu ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant