LEXIBOOK : ACTIVITE DU 1ER SEMESTRE 2009/2010

le
0

Activité du 1er semestre 2009/2010

Activité du 1er semestre (M€) (1)

Mars 08 - septembre 08

Mars 09 - septembre 09

Chiffre d'affaires (2)

19,26

17,27

Résultat d'exploitation

0,69

-1,74

Résultat financier

-1,10

-0,41

Résultat courant avant impôts

-0,41

-2,14

Impôt sur le résultat

-0,09

0,11

Résultat net part du groupe

-0,52

-2,01

(1) Le Conseil de Surveillance a arrêté les comptes le 03 février 2010. L’attestation des auditeurs est en cours d’établissement.

(2) chiffre d’affaires de 17,1 M€ communiqué pour avril – septembre 09 le 13 novembre 2009. L’écart étant lié à la finalisation des calculs de provisions au titre des remises arrières.

Au cours du premier semestre de son exercice annuel clos le 30 mars 2010, le groupe Lexibook a réalisé un chiffre d’affaires de 17,27 M€ en baisse de - 10,3% (-13,3% à taux de change constant).

Les «Jouets électroniques » ont représenté 49% des ventes du groupe avec une croissance de 1,9%. L’ « Electronique grand public » (51% du CA) explique le recul des ventes sur le semestre avec une baisse des facturations de -21,8%.

Dans un contexte de marché qui était encore difficile au 1er semestre, le groupe Lexibook a choisi d’abandonner certains territoires dont les ventes représentaient des volumes insuffisants. Ces décisions ont été prises dans le cadre du plan de restructuration engagé l’année passée. Pour mémoire, ce plan concernait l’abandon des territoires insuffisamment rentables, la centralisation des services et de la logistique Européenne, la réduction des coûts fixes et l’optimisation des coûts liés à la chaîne logistique. A ce jour, la réorganisation est pour sa plus large part terminée, le volet relatif à l’optimisation des coûts lié à la chaîne logistique n’est pas encore finalisé. Dans le même temps et pour restaurer une partie de sa trésorerie avant les fêtes de fin d’année, Lexibook a procédé à plusieurs campagnes de déstockage. Ces opérations de déstockage ont contribué à la dégradation du taux de marge brut de la période (41,5% au 30 septembre 2009 contre 53,7% l’exercice précédent).

Ces opérations exceptionnelles ont eu naturellement un impact sur la rentabilité de l’activité au semestre avec un résultat d’exploitation qui, de ce fait, s’inscrit en perte de -1,74M€ contre un bénéfice de 0,69M€ sur la même période l’an dernier.

Le résultat financier a bénéficié de la baisse des taux bancaires et s’établi à -0,41M€, en amélioration de 0,7M€. Après prise en compte de ces coûts financiers, le résultat courant avant impôts ressort à – 2,14M€ contre une perte de 0,41 M€ l’an dernier.

second semestre 2009/2010 : retour a un résultat d’exploitation bénéficiaire

Le retournement de tendance du marché constaté à la fin de 1er semestre 2009 s’est traduit pour Lexibook par une très nette amélioration de ses conditions de ventes sur la seconde partie de son exercice et en particulier sur la période de Noël.

Ainsi en nette rupture avec les trimestres précédents, Lexibook anticipe sur le second semestre 2009/2010, un chiffre d’affaire de 22M€ et un résultat d’exploitation bénéficiaire.

Une structure financière marquée par le contexte difficile des derniers trimestres

Comme publié précédemment ; la position financière nette a évolué comme suit :

Eléments financiers du bilan (M€)

Comptes consolidés

Septembre 2009

mars-09

sept-08

Trésorerie et équivalents de trésorerie

7,2

5,1

7,1

Concours bancaires courants

-21,6

-16,7

-20,9

Dettes financières – Part courante

-4,3

-5,7

-7,1

Dettes financières – Part non courante

-1,6

-1,7

-1,7

Position financière nette +/(-)

-20,3

-19

-22,6

Le groupe dispose essentiellement de lignes à court terme pour financer son activité. Pour le renouvellement annuel de ses lignes, la société a engagé des discussions avec ses partenaires bancaires afin d’assurer le maintien de lignes suffisantes. Les discussions sont toujours en cours à la date d’établissement du présent rapport. Dans le cadre de ces échanges et pour conforter ses positions ainsi que les informations prévisionnelles produites à l’appui de ses demandes la société a mandaté un cabinet d’audit externe. Le Groupe envisage également de recourir à des financements plus structurants et plus pérennes, et a mandaté deux cabinets externes pour rechercher et mettre en place des solutions en ce sens. Les mesures engagées permettent au Groupe d’être raisonnablement confiant dans les développements futurs. Pour toutes ces raisons un certain nombre d’actifs (immobilisations incorporelles et impôts différés actifs) ont été maintenus à leur valeur nette comptable en application du principe de continuité d’exploitation. Si l’application du principe de continuité d’exploitation n’avait pas été retenue ces actifs en particulier auraient dû être dépréciés en tout ou partie.

Prochaine communication : Le chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2009/2010 le 15 février 2010

________________________________________________________________________________

Contact LEXIBOOK - Stéphane Le Guirriec - 01 73 23 23 23 - stephaneleguirriec@lexibook.com

Contact ALMEA - Relations Investisseurs - 01 47 23 05 42 - lexibook@almeaconseil.com

Eurolist compartiment C / Mnemo LEX / ISIN FR0000033599 /

Nombre de titres 1 128 068Retrouvez l’ensemble de l’information financière sur www.lexibook.com

ALMEA 08/02/2010


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant