Lévy : «Une partie de la droite est orpheline de l'UDF»

le
0
INTERVIEW - Jean-Daniel Lévy, directeur du pôle Opinion de Harris Interactive, commente la création du nouveau parti centriste.

LE FIGARO. - En créant l'UDI, Jean-Louis Borloo bénéficie-t-il d'un réel espace politique?

Jean-Daniel LEVY. - Le rapport que Jean-Louis Borloo entretient avec l'opinion est intéressant. Indéniablement, il est perçu comme une formidable boîte à idées, un homme politique débordant d'énergie et bouillonnant d'initiatives. Il a su le montrer tout au long de son parcours ministériel, aussi bien sur les thèmes de l'écologie que sur ceux de la rénovation urbaine ou de l'emploi. Mais en dépit de ces traits d'images dynamiques, dans les moments clés, il n'a pas toujours été suivi par l'opinion. Quand Nicolas Sarkozy avait envisagé de le nommer à Matignon, il n'y a pas eu de mouvement de l'opinion en sa faveur. De la même manière, sa candidature avortée à la présidentielle n'a pas engendré de réel enthousiasme.

Il existe pourtant de nombreux nostalgiques de l'ex-UDF.

Une partie de la droite et du centre droit est orpheline de l'UDF, en partie composé de tous ceux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant