Levante fait honneur à un petit Barça

le
0
Levante fait honneur à un petit Barça
Levante fait honneur à un petit Barça

Opposé à une belle résistance, le Barça obtient une victoire étriquée contre un adversaire qui méritait mieux (é-0). Malgré son statut de dernier de la classe, Levante prouve que la Liga est un championnat où tout se mérite.

Levante UD 0-2 Barcelone FC

Buts : Navarro C.S.C (21e) et Suarez (92e) pour le Barça

Personne n'ose y croire. On joue la 38ème minute de jeu au stade de la Ciutat de València, et l'impossible est en train de se produire : l'UD Levante, vingtième et bon dernier du championnat, est en train de mettre à mal la défense du Barça qui ne mène que d'un petit but. Lancé en profondeur par Verza, José Morales prend de vitesse Daniel Alves puis se présente seul face à Claudio Bravo. D'un subtil intérieur du pied droit, le milieu contourne le portier chilien. La balle termine sa course… sur l'extérieur du poteau. Levante manque l'égalisation d'un rien, et vu la physionomie du match, cela n'aurait en rien été un braquage. Pâlichon, le Barça s'imposera finalement 2-0 dans cette rencontre, et peut, une nouvelle fois, remercier sa MSN.

Ohé, ohé, Navarro abandonné


Dans ce choc des extrêmes, Luis Enrique ne souhaite pas lever le pied face à la lanterne rouge de la Liga. Sans aucune once de pitié, il aligne donc son trio magique devant, Rakitic et Iniesta en milieu relayeurs ainsi que sa défense type. Fan de Sergi Roberto depuis son passage au sein de la réserve barcelonaise, Lucho laisse les clés du camion à son poulain. Et quand le leader rend visite au bonnet d'âne, tout le monde s'attend à une humiliation. Dominateur de la rencontre avec ordre et discipline, le Barça joue à la passe à dix. Porté par son festival de la semaine contre Valence, les Culés se voient d'ailleurs refuser un fantastique but collectif inscrit par Lionel Messi pour un hors-jeu… inexistant. Etouffé par la possession de balle adverse, Levante tente de faire face avec courage, même si les vagues catalanes reprennent de plus belle, et Neymar oblige Marino à l'horizontale.

Luis Suárez et Messi croquent les Chés
Trop campé dans son camp, Levante va finir par craquer. Lancé comme une fusée côté gauche, Jordi Alba centre en première intention sur la fesse droite de David Navarro. Bien malheureux, le capitaine trompe Diego Marino et marque contre son propre…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant