Levallois-Perret : un conseil municipal très agité

le
0
Ulcéré par les questions sur le salaire de Teddy Riner, Patrick Balkany a quitté le conseil municipal, lundi soir.
Ulcéré par les questions sur le salaire de Teddy Riner, Patrick Balkany a quitté le conseil municipal, lundi soir.

L'ambiance était tendue au conseil municipal de Levallois-Perret, lundi soir. Énervé par les questions sur le salaire de Teddy Riner, Patrick Balkany a subitement décidé de lever la séance, la dernière avant la rentrée de septembre, rapporte

Le Figaro

. Le maire n'a visiblement pas apprécié que l'opposition évoque le salaire annuel de Teddy Riner - à hauteur de 430 000 euros en 2013 - et les avantages octroyés au judoka licencié du LSC (Levallois Sporting Club). Une polémique qui enfle déjà depuis plusieurs jours, alors que la chambre régionale des comptes (CRC) a épinglé le maire de la ville sur la rémunération versée au champion de judo.

Malgré la publication de ce rapport, le maire a décidé d'assumer les dépenses. « Vous n'y connaissez rien au sport », a-t-il d'ailleurs lancé aux élus lundi soir, après les toutes premières questions sur le sujet. Très remonté, Patrick Balkany s'en est également pris aux juges de la CRC, qu'il a comparés à « de jeunes frais émoulus de l?Ena, la gueule enfarinée ne connaissant rien ». Selon lui, ce salaire aurait convaincu le judoka de ne pas partir en Russie. « Si Teddy Riner n?était pas au Levallois Sporting Club, il serait à Moscou parce que M. Poutine veut lui donner un passeport russe ! »

« C'est toujours mieux qu'une isba à Moscou »

Mais alors que les critiques fusent, le maire a pu compter sur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant