Leucadia offre 3,6 milliards de dollars pour racheter Jefferies

le
0

NEW YORK (Reuters) - La société d'investissement américaine Leucadia National a annoncé lundi avoir conclu le rachat de la banque Jefferies pour un montant d'environ 3,6 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros), une opération qui fait bondir le cours de sa cible à Wall Street.

Leucadia, parfois présentée comme un "mini-Berkshire Hathaway" en référence au groupe de Warren Buffett, détient déjà 29% de Jefferies. Ses investissements couvrent des secteurs allant des mines à l'immobilier.

L'opération annoncée lundi vise à renforcer le bilan de Jefferies, qui cherche actuellement à réduire son profil de risque après s'être longtemps concentrée sur des niches du marché comme les "junk bonds".

Moody's avait abaissé la note de Jefferies le mois dernier à Baa3, un échelon seulement au-dessus de la catégorie "junk".

Lundi, le titre de la banque gagnait 12,75% à 18h00 GMT, à 16,09 dollars. Au même moment, Leucadia cédait 3,95% à 20,94 dollars.

Leucadia offre 0,81 action par titre Jefferies soit une prime de 24% sur la base des cours de clôture de vendredi.

Les actionnaires actuels de Jefferies devraient détenir environ 35% du capital de Leucadia à l'issue de l'opération.

Jed Horowitz et David Henry, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant