Letizia d'Espagne : cette reine que les monarchistes détestent

le
0
Avec l'abdication de Juan Carlos, Letizia se retrouve reine aux côtés de son mari Felipe.
Avec l'abdication de Juan Carlos, Letizia se retrouve reine aux côtés de son mari Felipe.

Le prochain roi d'Espagne n'est pas forcément celui que l'on croit... Derrière Felipe, les Espagnols savent bien qu'ils devront compter avec Letizia Ortiz, une femme ambitieuse, au caractère bien trempé, qui joue un rôle de conseillère occulte auprès de son mari, comme en son temps sa belle-mère Sofía d'Espagne. La grande différence, c'est que Sofia est née princesse de Grèce tandis que Letizia est roturière, fille d'un journaliste et d'une infirmière syndicaliste, petite-fille d'un chauffeur de taxi. Un pedigree incompatible avec le sang des Bourbons pour les aristocrates espagnols, qui ne lui ont jamais fait de cadeaux. Dès son mariage avec Felipe, au printemps 2004, ses détracteurs ouvraient un site anti-Letizia Ortiz pour souligner l'entrée par effraction de cette journaliste divorcée - elle a été mariée civilement à un professeur - au sein de la famille régnante. Les attaques n'ont jamais vraiment cessé avec son cortège de rumeurs et de boules puantes.On la dit en froid avec toute la famille royale, excepté Sofía d'Espagne, on annonce régulièrement des pseudo-crises de couple, on rapporte que le roi Juan Carlos la déteste, au point de broder des blagues sur elle... Dans le Vanity Fair espagnol de janvier dernier, un proche du roi l'accusait carrément d'être son ennemie jurée et de souhaiter ardemment sa démission. Pour couronner le tout, si l'on peut dire, l'un de ses cousins sortait récemment un livre nauséeux dans lequel il...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant