Les zones humides sur le déclin dans le monde

le
0
Une étude montre que les zones humides ont diminué de 6 % en quinze ans dans le monde essentiellement là où la population s'est fortement accrue. La France n'échappe pas à ce constat.

La surface des zones humides (marais, lagunes, marécages et tourbières) a diminué de 6 % en quinze ans (1993-2007) sur l'ensemble du globe. En cause, les très importantes augmentations des populations ces dernières années. Telle est la conclusion d'une étude menée par une équipe de chercheurs du CNRS et de l'IRD (Institut de recherche pour le développement) qui ont pour la première fois compilé des données satellitaires et cartographié dans la durée ces étendues d'eaux.

Les scientifiques ont ainsi pu montrer une variabilité saisonnière et interannuelle de ces zones. «Avec une diminution évidente de janvier 1993 jusqu'au milieu des années 2000 suivi d'un très léger accroissement ensuite», peut-on lire dans la publication éditée par Geophysical Research Letters. Le bilan restant toutefois négatif. «On a essayé de corréler cette légère hausse des zones humides avec l'évolution des précipitations ou des températures, mais sans succès», ajoute Catherine

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant