Les zones de sécurité font baisser la délinquance, estime Valls

le
0
LES ZONES DE SÉCURITÉ PRIORITAIRES EFFICACES CONTRE LA DÉLINQUANCE, SELON MANUEL VALLS
LES ZONES DE SÉCURITÉ PRIORITAIRES EFFICACES CONTRE LA DÉLINQUANCE, SELON MANUEL VALLS

LYON (Reuters) - Les zones de sécurité prioritaires (ZSP) mises en place en septembre dernier en France ont permis de faire baisser la délinquance, s'est réjoui lundi Manuel Valls.

Ces zones, qui permettent de renforcer le dispositif de sécurité dans des quartiers sensibles, répondent à un engagement de campagne de François Hollande, a rappelé le ministre de l'Intérieur au cours d'un déplacement à Lyon en compagnie de son homologue de la Justice, Christiane Taubira.

"Cet engagement a été tenu avec la création de 64 ZSP et un recul durable des phénomènes de délinquance qui étaient profondément ancrés", a dit Manuel Valls dans une conférence de presse après une visite du quartier de la Duchère, classé en ZSP.

"On enregistre des baisses de la délinquance, des trafics, de la violence et une augmentation des taux d'élucidation", a-t-il ajouté, sans donner de chiffres précis.

Le ministre a indiqué qu'une partie des 500 postes supplémentaires de policiers créés chaque année serait affectés aux zones de sécurité prioritaires.

Il a également précisé qu'un redéploiement sur le terrain serait réalisé en 2014 et que 278.000 euros seraient débloqués, en plus des 3 millions attribués aux ZSP, pour financer l'équipement de nouvelles caméras de surveillance dans ces quartiers.

Christiane Taubira a estimé que l'on venait d'entrer "dans une phase gratifiante où l'on pouvait mesurer l'efficacité des nouvelles méthodes de travail" qui misent sur un rapprochement entre services de police et de justice.

"Les résultats sont appréciables et tangibles", a-t-elle dit, sans donner de chiffres non plus.

Le cas particulier de Marseille a été abordé.

"Les résultats y sont encourageants en taux d'élucidation et en baisse de la délinquance, même si la violence est ancrée, mais ça demande beaucoup de temps pour regagner la confiance, et à situation exceptionnelle, moyens exceptionnels", a dit Manuel Valls.

Catherine Lagrange, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant