Les zones d'ombre de l'affaire Natascha Kampusch

le
0
Alors que la première du film 3096 jours , qui retrace le calvaire de l'Autrichienne, a lieu ce lundi à Vienne, l'affaire est loin d'être classée.

C'est sans aucun doute le fait divers le plus marquant de cette décennie en Autriche. Mais aussi le plus mystérieux. Alors que la première du film relatant le calvaire de Natascha Kampusch, 3096 jours, de la réalisatrice allemande Sherry Hormann a lieu ce lundi à Vienne, trois jours avant sa sortie en Allemagne, l'affaire revient sur le devant de la scène. Et avec elle, ses nombreuses zone d'ombre. Rumeurs et doutes entourent l'histoire de cette fille, enlevée sur le chemin de l'école à l'âge de 10 ans, en 1998, et retenue pendant huit ans et demi, avant de s'échapper, le 23 août 2006. Une jeune femme, qui des années après, a toujours du mal à surmonter ce traumatisme: elle a pour la première fois confié dimanche dernier - jour de ses 25 ans - qu'elle avait été violée par son ravisseur, Wolfgang Priklopil.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant