Les Windsor, un sujet très sensible pour les tabloïds

le
0
DÉCRYPTAGE - Après la publication dans l'hebdomadaire français Closer de photos montrant Kate Middleton sans haut de maillot de bain, le couple princier contre-attaque. Les journaux anglais sont, quant à eux, plus discrets.

Saint James Palace est prêt à aller «jusqu'au bout». Les services de communication de William et Kate traqueront les éditeurs des photos partout où ils peuvent et cherchent à faire condamner le photographe. Une première pour la famille royale, qui d'habitude ne poursuit pas la presse. Il s'agit de «tracer une ligne à ne pas dépasser, pas tant pour aujourd'hui que pour le futur» selon une source proche de la famille royale. En clair, éviter à tout prix que Kate ne connaisse le sort de Diana. La réaction de la presse britannique unanime dans sa défense de la poitrine princière s'explique à cette aune.

La relation entre la famille royale et la presse doit beaucoup à ce traumatisme fondateur. Adolescents, William et Harry haïssaient les journalistes, responsables à leurs yeux de la mort de leur mère. Les tabloïds ne se privaient pas en retour de publier des photos de leurs frasques de jeunesse. Les choses ont changé quand les fils du prince Charles sont devenus adul

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant