Les vraies questions existentielles du football - épisode 3.

le
0
Les vraies questions existentielles du football - épisode 3.
Les vraies questions existentielles du football - épisode 3.

Les questions les plus bêtes sont parfois, souvent, les meilleures. Sofoot.com a décidé, tous les jeudis, de répondre à trois interrogations fondamentales de tout amoureux de la balle ronde et même des néophytes. Pas de discrimination, surtout pas en ce moment.

  • Le plat du pied, est-ce vraiment la sécurité ?
    C'est le premier geste que l'on apprend dans les écoles de foot, le plus intuitif quand on commence à disputer des matchs à plus de un contre un. Associée à un besoin de confort devenu mainstream, la frappe avec le plat du pied est tellement bien ancrée dans la pratique qu'elle a donné lieu à une maxime : "Plat du pied, sécurité." Mais est-ce vraiment sûr à 100% ? "Pas du tout, selon Sébastien, podologue, qui a officié de 2007 à 2010 auprès de l'équipe 1 d'Auxerre. En frappant avec cette partie du pied, il y a des risques de blessures. Des pathologies tendineuses, au niveau du tendon interne, mais aussi des contraintes au niveau du tibia. Et la maîtrise de balle n'est pas garantie." C'est pas Roberto Baggio qui dira le contraire, lui, la preuve depuis la finale du Mondial-94 qu'un plat du pied et une queue de cheval basse ne suffisent pas toujours à assurer la sécurité.

    À choisir, mieux vaudrait peut-être privilégier le dos du pied, plus solide : "Le pied est en extension, et donc la cheville aussi, le relief osseux du dessus est mis en avant et c'est la partie la plus dure qui est sollicitée." Du côté de la Sécurité Routière, "Deux traits, sécurité", ça, c'est sûr, mais rien en ce qui concerne les extrémités inférieures. Damien Viaud, moniteur d'auto-école dans le Morbihan, en dit un peu plus : ""Je dis toujours à mes élèves que la meilleure position, c'est le talon au sol et les pieds bien au-dessus des pédales. Côté droit, on appuie avec la plante du pied. Le pied gauche, qu'on utilise seulement de temps en temps, permet de débrayer et pour ça, on se sert des orteils." Et le plat du pied ? "Non, jamais, c'est même pas la peine d'essayer. On risque de glisser et de se tordre la cheville." D'ailleurs, Sébastien le souligne – et c'est peut-être une preuve que ce proverbe qui envahit le football n'est que vaste mensonge –, "le "plat du pied" n'est pas plat. Le côté latéral interne est constitué d'un arche, plus ou moins marqué selon les personnes. On devrait parler de "creux du pied"." Creux du pied = danger.


  • Un café crème, est-ce vraiment énervant ?
    Il y a bien longtemps que les victimes...







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant