Les vraies questions existentielles du football - Épisode 14

le
0
Les vraies questions existentielles du football - Épisode 14
Les vraies questions existentielles du football - Épisode 14

Les questions les plus bêtes sont parfois, souvent, les meilleures. Sofoot.com a décidé, tous les jeudis, de répondre à trois interrogations fondamentales de tout amoureux de la balle ronde et même des néophytes. Pas de discrimination, surtout pas en ce moment.

  • Qu'est-ce qu'une belle brochette d'attaquants ?
    Si les automatismes défensifs se travaillent, l'alchimie entre les différents joueurs offensifs est souvent plus difficile à trouver. La recette pour réussir à former une belle brochette d'attaquants existe, mais est assez délicate. D'abord, trouver la base sur laquelle construire, la valeur sûre : "Cela peut être du poulet, de l'agneau ou de la viande hachée, mais la viande est l'élément le plus important " détaille Haïdar, du restaurant AS, kebabiste réputé du 11e arrondissement de Paris. Un rôle que remplit par exemple parfaitement Messi au Barça. Ensuite, il convient d'ajouter de la fantaisie : "Sel, piment concassé, piment en poudre, c'est pour relever le goût." Encore une fois, le board du Barça ne s'est pas trompé en s'offrant Neymar, puis Suárez, pour donner du caractère à ses grillades. Enfin, du liant, "de l'huile et un peu de sauce tomate", car pour tout MSN ou BBC, il faut un Iniesta ou un Modrić. Mais attention, car en football, comme en cuisine, l'essentiel est de trouver le bon équilibre : "Il faut surtout faire attention à ne pas mettre trop d'épices", termine Haïdar. Un Balotelli ou un Zlatan auront donc plus de chances de gâter le subtil mélange. Enfin, à la boucherie Charly, autre lieu sacré du 11e, on met en garde les gourmands impatients : "L'erreur à ne pas faire, c'est de mettre la viande directement sur le grill. Il faut laisser mariner au moins une demi-heure, trois quarts d'heure." Un conseil en forme de message pour tous les entraîneurs du monde : donnez-vous du temps !

  • Le renard des surfaces aime-t-il l'aile de pigeon ?
    Si Zlatan Ibrahimović en abuse, difficile de le ranger dans la catégorie "renard" à cause de sa propension à décrocher. Remontons donc à l'origine de l'espèce, du côté de Rudi Völler, voire du côté d'un dérivé, Fabrizio Ravanelli. Or le renard argenté n'est jamais qu'une forme mélanique (c'est-à-dire plus foncé, comme la panthère noire) du renard roux (Vulpes vulpes), appelé aussi renard commun, renard rouge ou, rarement encore, goupil. Or le renard roux est omnivore ; il mange strictement tout : campagnols, souris, écureuils, hamsters, gerbilles, marmottes, rats, lapins,…




  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant