Les vraies questions existentielles du football - épisode 12

le
0
Les vraies questions existentielles du football - épisode 12
Les vraies questions existentielles du football - épisode 12

Les questions les plus bêtes sont parfois, souvent, les meilleures. Sofoot.com a décidé, tous les jeudis, de répondre à trois interrogations fondamentales de tout amoureux de la balle ronde et même des néophytes. Pas de discrimination, surtout pas en ce moment.

  • Peut-on réussir un coup franc en étant malhonnête ?
    Absolument, oui. C'est même de plus en plus à la mode. Aux origines, pourtant, cette phase de jeu si particulière n'était réservée qu'aux honnêtes hommes, sains de corps et d'esprit. À l'image de David Beckham, Siniša Mihajlović ou Taiye Taiwo, les puristes du geste ne cachaient rien de leurs intentions au moment de s'emparer du ballon et de lancer leur course d'élan. "Mais aujourd'hui, on voit de plus en plus de combinaisons, des trucs assez fun, même s'il y en a aussi qui sont bien foirés" témoigne Grégory Wimbée, l'ancien portier emblématique du LOSC : "Ça ne se décrète pas comme ça, c'est sûr que les gars passent du temps là-dessus. À voir la gueule de certaines, il y en a qui doivent bien s'amuser à l'entraînement ". Destinées à déboussoler le portier, ces feintes et autres attrapes-nigaud font voler en éclat la traditionnelle équité entre le gardien et l'artilleur, plongés dans un duel homérique. "Cela ne me perturbait pas plus que ça à l'époque" tempère pourtant Wimbée : "En vrai, c'était surtout un argument de mauvaise foi, on pouvait dire qu'on avait été surpris ou déconcentré une fois que le but était encaissé ". Las ! De plus en plus, les escrocs et autres faussaires du coup franc se diversifient dans leur branche d'activité. Ici, David Luiz efface un spray, là, Ryan Giggs tape un ballon quand personne n'est prêt. "La plupart des supporters du LOSC ont encore ce but de Giggs en travers de la gorge, se souvient Wimbée, c'est sûr que c'était un peu vicieux ". Spécialiste de la malhonnêteté sur et en dehors des terrains, le Gallois se retranche pourtant derrière le Code civil : "J'ai demandé à l'arbitre si je pouvais tirer rapidement ! Il est venu me voir pour me demander si je voulais un coup de sifflet et je lui ai dit que non. Peu importe l'agitation des Lillois, je n'ai enfreint aucune règle". Ainsi va la vie dans le football moderne. Comme le remarquait le dramaturge Georges Courteline : "C'est étrange que certains commettent des délits quand il y a tellement de façons parfaitement légales d'être malhonnête ".

    </div></br></br></br></li><br><p><a target="_blank" rel="canonical" class="lienExterne" href="http://www.sofoot.com/les-vraies-questions-existentielles-du-football-episode-12-198949.html">Lire la suite de l'article sur SoFoot.com</a></p>
  • Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant