Les voyagistes enregistrent un creux historique

le
0
La saison hivernale a été pire que prévu pour les tour-opérateurs français. L'été quant à lui s'annonce sous un jour incertain. Les réservations cumulées au 31 mai sont en recul de 7,1%, toutes destinations confondues.

Les voyagistes français s'attendaient à une saison hivernale difficile, elle a été catastrophique. Selon le bilan publié jeudi par l'association de tour-opérateur Ceto, l'activité du premier semestre (du 1er novembre au 30 avril) a reculé de 11% par rapport à un hiver 2011/2012 qui n'était déjà pas fameux et le chiffre d'affaire des adhérents a reculé de 6,9% à 2,12 milliards d'euros. Tous les voyants sont au rouge puisque les voyages à forfait, le c½ur de l'activité, à perdu 11,9% de clients pour dépasser à peine le million et demi de voyageurs tandis que les billets d'avions vendus seuls ont connu un recul exceptionnel de 9,7%.

«Le recul du nombre de passager et l'impact sur les vols secs sont historiques, reconnaît René-Marc Chikli...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant