Les voyages pour former la jeunesse lilloise ?

le
0
Les voyages pour former la jeunesse lilloise ?
Les voyages pour former la jeunesse lilloise ?

La Ligue Europa, c'est parfois l'occasion pour les clubs de faire tourner et donc, de faire jouer les moins vieux. Au match aller, le Lillois Yves Bissouma a découvert le niveau pro. D'autres jeunes du LOSC peuvent-ils prétendre à tâter de l'Europe cette saison ?

À l'aller, au Stadium-Nord, il était la seule recrue alignée au coup d'envoi : Julian Palmieri, ses 29 ans et ses 132 matchs de Ligue 1. Pour le reste, que des blazes connus du côté de Luchin. Notamment sur le banc : Maignan, Béria, Soumaoro, Amadou, Nangis et Benzia. La seule nouvelle tête était celle d'Yves Bissouma, Malien de 19 ans arrivé au club en mars dernier et professionnel depuis le 7 juillet. Le milieu a même pu honorer sa première cape avec les grands en remplaçant Ryan Mendes à la 76e. Une promotion rapide appelée à en annoncer d'autres, dans un club qui doit former pour avancer ? Même en cas d'acceptation du dossier Erasmus, rien n'est moins sûr.

De Balmont à Amadou


Trois jours après l'arrivée de l'ancien Bastiais dans la capitale des Hauts-de-France, et au lendemain de la signature du premier contrat pro de Bissouma, Jean-Michel Vandamme évoque la politique de recrutement sur le site officiel du club : " L'arrivée de Julian correspond aux principes même de notre stratégie, pose le directeur général adjoint. Soit nous recrutons un jeune joueur directement capable d'être titulaire au poste recherché, soit nous prenons un joueur plus expérimenté qui possède une grande expérience de la L1, en attendant l'éclosion d'un jeune talent issu de notre formation, comme dans ce cas précis avec Mendyl par exemple. " Celui qui a plus de vingt ans de LOSC dans les pattes embraye avec des exemples récents : " À l'image de Civelli avec Soumaoro ou Amalfitano avec un jeune joueur comme Bissouma, ce renfort fait partie des recrutements intelligents que nous devons faire, à savoir un joueur expérimenté avec un jeune talent en développement. " Une liste à laquelle peut se joindre Ibrahim Amadou, éclos l'an dernier dans le sillage des glorieux anciens Mavuba et Balmont, au point d'accélérer le départ d'un pitbull pourtant bien ancré au Nord.


Cette année, l'Europe peut générer plus de matchs, et donc plus de possibilités de rotation. Ce qui est une opportunité potentielle pour les jeunes constituait une inquiétude pour Frédéric Antonetti, au sortir du dernier match de préparation à Beveren : " Le LOSC, tel…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant