Les volumes d'engagements en immobilier d'entreprise devraient diminuer en 2013

le
0
(NEWSManagers.com) - Au premier trimestre 2013, avec 393.500 m² commercialisés, le marché des bureaux franciliens est en baisse de 24 % sur un an, selon les données Immostat-IPD. Dans un commentaire, BNP Paribas Real Estate souligne que c'est particulièrement le marché des grandes surfaces (de plus de 5 000 m²) qui est exposé au ralentissement du volume des transactions, les utilisateurs reportant leurs projets immobiliers dans l'attente d'une amélioration des perspectives économiques.

Le marché de l'investissement en immobilier d'entreprise en France affiche des investissements de 3,7 milliards d'euros au 1er trimestre 2013, soit une progression de 60 % comparativement au 1er trimestre 2012. " Ce résultat doit être relativisé puisque le bureau englobe seulement 47 % des engagements, au profit de l'hôtellerie qui enregistre un niveau exceptionnel avec 34 % des volumes investis au 1er trimestre 2013" , souligne BNP Paribas Real Estate.

Malgré un bon début d'année, les volumes d'engagements en immobilier d'entreprise en France devraient diminuer en 2013 pour se situer entre 13 et 15 milliards d'euros, après 17,4 milliards d'euros en 2012.

" Dans ce contexte de difficultés économiques fortes et persistantes, l'aversion au risque reste présente et les investisseurs continuent de cibler les actifs les plus sécurisés situés dans les secteurs les plus établis. Dans ce contexte, les taux de rendement initiaux des meilleurs actifs restent orientés à la baisse compte tenu de la concurrence accrue entre les acquéreurs sur ce segment de marché. Néanmoins, la hausse des taux de rendement initiaux moyens amorcée en 2012 se poursuit lentement, et cette tendance devrait se prolonger au moins jusqu'à fin 2013" , conclut Richard Malle, Directeur Research France, BNP Paribas Real Estate.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant