Les vols des drones de loisirs, stars de Noël, mieux encadrés

le
0
Les vols des drones de loisirs, stars de Noël, mieux encadrés
Les vols des drones de loisirs, stars de Noël, mieux encadrés

Si vous avez mis un drone de loisirs sous le sapin, cette mise à jour des règles de base est pour vous et les futurs utilisateurs du quadricoptère. ll est bien interdit de faire voler des drones de loisirs au-dessus des espaces publics en agglomération. Une limite d'altitude de 150 mètres reste par ailleurs imposée, selon un arrêté ministériel publié jeudi au Journal Officiel, quelques heures avant Noël où ces engins volants devraient être une nouvelle fois très populaires. Quelque 100 000 drones de loisir ont déjà été vendus en 2014 en France. 

Dans cet arrêté, très attendu par les amateurs d'aéromodélisme alors que les ventes de drones de loisirs ont explosé ces dernières années, le gouvernement opère une distinction entre ceux-ci et les «aéronefs qui circulent sans personne à bord» à des fins professionnelles.

Les survols de nuit toujours interdits

Un précédent arrêté datant d'avril 2012 et qu'abroge celui paru jeudi ne faisait pas aussi clairement la différence entre ces deux usages. Selon le nouveau texte, les drones de toutes tailles ne peuvent pas voler «au-dessus de l'espace public en agglomération, sauf en des lieux où le préfet territorialement compétent autorise la pratique d'activité d'aéromodélisme».

Le texte de 2012 était plus restrictif puisqu'il imposait aux drones d'évoluer «hors zone peuplée», c'est-à-dire ni en agglomération ni à proximité d'un rassemblement de personnes ou d'animaux.

En outre, ces drones doivent circuler «à une hauteur inférieure à 150 mètres au-dessus de la surface ou à 50 mètres au-dessus d'un obstacle artificiel de plus de 100 mètres de hauteur», souligne le texte réglementaire qui entrera en vigueur le 1er janvier.

Il reste interdit d'utiliser des drones de nuit et à proximité des aéroports, entre autres zones sensibles, et la loi sur le respect de la vie privée, s'agissant d'appareils parfois équipés de caméras, s'applique toujours. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant