Les voitures d'Obiang en vente à Drouot

le
0
C'est la plus importante confiscation judiciaire du genre. Des véhicules, Maserati, Bugatti, en vente jusqu'à 600.000 euros pièce. Au nom de la loi.

Pour l'Agence de recouvrement et de gestion des avoirs saisis et confisqué (Agrasc), c'est la vente du siècle. La célèbre salle des ventes parisienne de Drouot vient de mettre en ligne le catalogue des voitures de luxe confisquées par la justice française à Téodorin Nguema Obiang, fils du président de la Guinée-Equatoriale.

Pour les amateurs fortunés, voici les lots de rêves (avec leurs kilométrages et leurs mises à prix): Bentley Arnage (12 841 km, 50.000 euros), Rolls Royce Phantom (10 598 km, 120.000 euros), Bentley Azure (750 km, 70.000 euros), Ferrari 599 GTO (597 km, 220.000 euros), Porsche Carrera 980 GT (950 km, 180.000 euros). Pour celle-ci, l'Etat a dû faire changer l'embrayage en Allemagne, avant la vente, pour la modique somme de 27.000 euros.

N'oublions d'autres pièces d'exception, comme...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant