Les voitures achetées par les Français de plus en plus chères

le
0

Les Français ont dépensé 22.183 euros en moyenne pour acheter leur voiture neuve au deuxième trimestre 2016. En trois mois, ce prix moyen a augmenté de 668 euros. Et la hausse atteint 1500 euros par rapport au troisième trimestre 2015.

22.183 euros. C'est le prix moyen d'une voiture neuve en France au deuxième trimestre 2016, selon le baromètre établi par le comparateur Kidioui. En trois mois, ce prix moyen progresse de 3,1%, soit 668 euros par voiture. C'est le troisième trimestre consécutif de hausse. Par rapport au troisième trimestre 2015, les Français dépensent 1500 euros de plus, soit plus de 7%, pour acheter leur voiture neuve.

Pour autant, la remise moyenne accordée par les concessionnaires entre le prix catalogue et le prix réellement payé par les acheteurs reste quasiment identique. Au deuxième trimestre 2016, elle s'établit à 22,89% du prix officiel, alors qu'elle était de 22,85% lors du trimestre précédent. La plupart des constructeurs parviennent donc, comme ils le clament, à vendre des versions mieux équipées et plus haut de gamme de leur voiture, même s'ils font toujours les mêmes efforts commerciaux.

Efforts commerciaux

Le succès grandissant des SUV - ils représentent 27% des ventes sur les cinq premiers mois de l'année 2016, contre 25% sur la même période de l'année 2015 - représente également une explication. Le prix de ce type de véhicule est en effet plus important que la berline de catégorie équivalente.

Le montant des remises est différent d'un constructeur à l'autre. Les trois français qui détiennent les plus grosses parts de marché font le plus d'efforts commerciaux. Les remises sont plus importantes chez Renault (30,6%), devant Citroën (26,1%) et Peugeot (24,5%). En revanche, Dacia, la marque «low-cost» de Renault, confirme que son modèle économique est bien de réduire au maximum les rabais. Les Dacia sont vendues avec un discount de seulement 8,2% par rapport au prix catalogue. Les autres constructeurs généralistes, comme Volkswagen, Fiat ou Nissan, affichent des remises très similaires, entre 19,5% et 21,3%.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant