Les voies sur berge aiguisent les appétits

le
0
Alors que l'enquête publique n'est pas bouclée, la Mairie négocie déjà la concession d'un vaste espace de 1850 m2 au pied du pont Alexandre-III.

Le projet de réaménagement des voies sur berge entre dans sa phase décisive. Le 14 septembre s'est achevée l'enquête publique sur ce projet de la Mairie de Paris. L'objectif du projet vise à couper la circulation sur les quais bas de la rive gauche, du Musée d'Orsay au pont de l'Alma, et à aménager les quais bas de la rive droite en «boulevard urbain», comprenant feux rouges et promenade pour les piétons, entre l'Hôtel de ville et le bassin de l'Arsenal. Le rapport de Philippe Leheup, commissaire enquêteur du projet, devrait être finalisé d'ici à une quinzaine de jours. De nombreuses voix se sont élevées contre ce projet de plusieurs dizaines de millions d'euros qui risque de perturber la circulation parisienne.

En coulisse, Bertrand Delanoë a enclenché depuis déjà dix mois les grandes manœuvres pour aménager les quais bas. Rive gauche, le cœur du dispositif se situe au niveau du pont Alexandre-III, qui relie les Invalides au Grand Palais, baptisé «espac

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant